1 thought on “Dernier amour”

  1. Le style de ce livre m'a attiré tout de suite. Hors du style de Pierre Michon (que je viens de lire dans La Grande Beune) avec ses phrases qui déroulent sans cesse avec un style trop travaillé et traditionnelle), ici on dirait qu'on a le contraire. Par contre, le style simple décevant de Gailly laisse le lecteur penser pour lui-même, laisse interpréter les aspects du contexte et laisse chercher dans le texte la raison et la poésie de la phrase courte.Les sujets de la vie, du désir, de l' [...]

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *