Le monde est à toi

Je ne sais pas si ce livre est une liste de conseils, de consignes, de recommandations ou d explications Si c est mon regard sur le monde, sur toi, sur moi, ou sur nous Si ce sont des morceaux d avenir ou des fragments de m moire Ou si, tout simplement, c est une lettre d amour, la suite du geste que je pose quand je te prends dans mes bras, ton long corps lanc que jeJe ne sais pas si ce livre est une liste de conseils, de consignes, de recommandations ou d explications Si c est mon regard sur le monde, sur toi, sur moi, ou sur nous Si ce sont des morceaux d avenir ou des fragments de m moire Ou si, tout simplement, c est une lettre d amour, la suite du geste que je pose quand je te prends dans mes bras, ton long corps lanc que je ne peux plus attraper en entier, et que je te dis que je t aimerai toujours Dans ce texte sensible, crit l or e de l essai, Martine Delvaux interroge son rapport sa fille Elle ausculte l amour et r fl chit ce qu il y a de f ministe en lui Comment le f minisme l informe, et comment cet amour entre une m re et sa fille informe la pens e f ministe Car peut on penser le f minisme, demande t elle, sans penser l amour
Le monde est toi Je ne sais pas si ce livre est une liste de conseils de consignes de recommandations ou d explications Si c est mon regard sur le monde sur toi sur moi ou sur nous Si ce sont des morceaux d aveni

  • Title: Le monde est à toi
  • Author: Martine Delvaux
  • ISBN: 9782924666357
  • Page: 436
  • Format: Paperback
  • 1 thought on “Le monde est à toi”

    1. J'ai emprunté ce livre à la librairie où je travaille avec l'intention de le ramener intact parce que j'ai pas une mauzust de cennes pour m'acheter des livres, même à 40% pis après 50 pages de lues j'ai réalisé que j'en avais corné la moitié. Fait que je l'ai acheté. Écrit sous forme de lettre à sa fille Élie, Martine Delvaux nous parle d'amour, de celui qui est nécessaire pour se construire, résister, créer et aimer en retour. Ce faisant, elle convoque auprès d'elles les grand [...]

    2. Je ne sais pas comment noter ce livre! Il y a certains thèmes qui m'ont beaucoup interpellée et même si j'ai quelques désaccords avec l'auteure - sur lesquels je ne vais pas élaborer - je trouve ça rassurant de lire un texte avec lequel je partage autant de positions. Cela étant dit, le ton ne m'atteint pas du tout. Je ne me reconnais pas dans la maternité, je reste souvent avec l'impression de lire un texte qui ne m'est pas destiné - ce qui m'agace - et surtout, je trouve que ce fil co [...]

    3. Quand j'ai commencé ma lecture, j'ai rapidement trouvé le ton grandiloquent, et ça m'a agacée. J'avais l'impression que l'autrice se disait "J'écriiiiis pour la postéritéééééé" [avec une voix d'outre-tombe] Ça entravait ma lecture. J'avais l'impression de sentir l'intention de l'autrice. Puis, vers la fin (le livre n'est pas très long), j'ai cru remarquer un changement de ton. L'écriture semblait plus naturelle, plus fluide. Ça faisait du bien. J'ai aussi beaucoup aimé que Delva [...]

    4. Livre asymétrique, mais honnête sur la relation entre une mère féministe et sa fille. Sur la passation du féminisme à sa fille. Delvaux y livre une perspective personnelle, en aphorisme, digne d'entrées dans un journal intime.

    5. J’adhère évidemment aux idées, mais vu le thème, je me doutais bien que ça allait moins me rejoindre, malheureusement. :/

    6. J'ai dû relire deux fois le livre pour bien comprendre son intention et sa portée. Au final, j'ai apprécié l'humilité de l'auteure et l'importance qu'elle accorde aux questions qui lui sont posées sur l'éducation féministe. Mais, comme elle le dit elle-même, elle n'apporte aucune réponse. Sinon que l'éducation des enfants relève de la bonne volonté et de l'amour tout court. Qu'on est souvent celle qui s'éduque, dans sa relation avec ses enfants, plutôt que l'éducatrice. Il n'y a [...]

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *